Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voix Africaine

Voix Africaine

Le Griot des Etats Unis d'Afrique

Maroc : prix Label de l'agriculture -...

La stratégie de valorisation des terroirs commence à donner des résultats.

Stratégie de valorisation des terroirs

Partie intégrante du Plan Maroc vert (PMV) lancé en 2008 par Aziz Akhannouch, le ministre de l’Agriculture, cette stratégie de valorisation des terroirs commence à donner des résultats. Elle a également apporté de la visibilité aux petits agriculteurs, qui mutualisent de plus en plus leurs efforts et leur production en créant des coopératives spécialisées. « Depuis l’indépendance [en 1956] jusqu’en 2007, seulement 4 000 coopératives avaient été créées, alors qu’entre 2007 et 2014, on a en a recensé 10 000, souligne Najib Mikou. Soit deux fois plus en sept ans qu’en cinquante ans ! »

Groupements et labellisation

Cette évolution devrait profiter d’abord aux agriculteurs et aux coopératives locales, qui, pour valoriser leurs figues de barbarie, se sont réunies en 2011 au sein d’un groupement d’intérêt économique (GIE) : Sobbar Aït Baâmrane. Objectif : augmenter considérablement la valeur ajoutée de la filière en la faisant passer de 350 millions de dirhams (environ 32 millions d’euros) par an à 616 millions de dirhams d’ici à 2020.

Cette méthode utilisée pour le cactus est peu ou prou la même pour les autres produits du terroir. Plus d’une vingtaine d’entre eux ont obtenu la labellisation d’appellation d’origine protégée (AOP) ou d’IGP, qui leur permet de bénéficier du soutien de l’État.

« Chaque région dispose de ses propres produits et de sa propre carte de visite. Cette spécificité du Maroc peut servir de locomotive de développement local. Mais il reste à résoudre la question de la commercialisation, qui est le parent pauvre du système, car les coopératives n’ont pas forcément accès aux circuits de distribution ni à ceux de l’export », fait remarquer un gérant de coopérative.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article